À Claude II Belin, le 3 mai 1653
Note [5]

Journal de la Fronde (volume ii, fo 212 vo et 213 ro, Bordeaux, 15 avril 1653) :

« Le petit duc de Bourbon {a} mourut ici vendredi dernier {b} et la peste, qui empire tous les jours, a fait déloger M. le prince de Conti de sa maison et un de ses domestiques en a été frappé. Il est allé loger chez le président Daffis près la porte Saint-Germain {c} et a donné passeport à celui-ci pour se retirer à Lombez. Le prince a voulu essayer depuis peu de mettre des Irlandais dans Bordeaux, mais il a trouvé de la résistance, et les a mis seulement aux postes des Chartreux et de Saint-Seurin »


  1. V. note [5], lettre 310.

  2. 10 avril.

  3. Actuelle place Tourny.

L’hydrocéphale (on dit aujourd’hui hydrocéphalie) est chez l’enfant une dilatation du crâne par une accumulation de liquide céphalo-rachidien, dont la cause est une malformation congénitale ou la complication d’une méningite bactérienne.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 3 mai 1653. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0311&cln=5

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons