À Charles Spon, le 23 février 1657
Note [5]

« qui se fane et s’est adouci » ; Plaute (Pœnulus [Le Carthaginois], acte iii, scène 3, vers 699‑700) :

Ubi tu Leucadio, Lesbio, Thasio, Chio,
vetustate vino edentulo ætatem inriges
.

[Quand tu auras bu tout ton saoul de vin vieux de Leucade, de Lesbos, de Thasos, de Chio, adouci par l’âge].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 février 1657. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0464&cln=5

(Consulté le 10.07.2020)

Licence Creative Commons