À Hugues de Salins, le 18 février 1658
Note [5]

« qui sont huileux et bilieux. »

Émulsion : « remède liquide et agréable, dont la couleur et la consistance approchent fort de celle du lait. Il est composé de semences ou de fruits oléagineux pilés dans un mortier, et dissous dans des eaux distillées ou dans des décoctions légères qu’on passe et qu’on exprime, et qu’on édulcore avec du sucre ou du sirop. Les émulsions ont grande affinité avec les amandes et ont les mêmes couleurs, la même consistance et la même vertu. Elles servent à adoucir les poumons pour éteindre l’ardeur des reins, pour tempérer l’acrimonie de l’urine et donner repos au malade » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 18 février 1658. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0515&cln=5

(Consulté le 23.01.2021)

Licence Creative Commons