À André Falconet, le 2 septembre 1661
Note [5]

Topinambous : « nom d’un peuple du Brésil [capitainie de Rio de Janeiro] qu’on a quelquefois employé pour désigner des gens grossiers et ignorants » (Littré DLF). Ce mot avait été introduit dans la langue française par l’Histoire d’un voyage fait en la terre de Brésil de Jean de Léry, publié en 1580.

V. note [42] du Traité de la conservation de santé (chapitre ii), pour le lien étymologique erroné entre les Topinambous et le légume qu’on appelle toujours topinambour.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 2 septembre 1661. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0711&cln=5

(Consulté le 26.01.2021)

Licence Creative Commons