À Charles Spon, le 19 décembre 1662
Note [5]

Gâte-métier : « ouvrier trop facile et qui donne sa peine à trop bon marché » (Furetière). Littré DLF cite cette phrase de Guy Patin pour illustrer sa définition de ce mot.

Le Médecin charitable était le surnom de Philibert Guybert, venu de son fameux traité de médecine populaire auquel Guy Patin avait collaboré (v. note [25], lettre 6).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 19 décembre 1662. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0738&cln=5

(Consulté le 17.10.2019)

Licence Creative Commons