À Charles Spon, le 17 mars 1664
Note [5]

Pline (Histoire naturelle, livre ii, chapitre lxiii, § 4 ; Littré Pli, volume 1, page 129) :

Ita est, miserta genuit id, cujus facillimo haustu, illibato corpore, et cum toto sanguine extingueremur, nullo labore, sitientibus similes.

[Oui, par pitié pour nous, elle {a} a produit ces substances {b} faciles à boire et sous l’action desquelles nous nous éteignons, le corps intact, sans perdre une goutte de sang, sans aucun effort, et paraissant nous désaltérer].


  1. La Terre.

  2. Les poisons.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 17 mars 1664. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0773&cln=5

(Consulté le 27.11.2020)

Licence Creative Commons