À André Falconet, le 6 juin 1664
Note [5]

La sonde à ultrasons qu’on promène aujourd’hui sur la peau de l’abdomen pour repérer les calculs dans l’arbre urinaire est tout de même moins agressive que la « petite cannule d’argent creuse, quoique fort menue, qu’on introduit dans la verge pour découvrir s’il y a une pierre dans la vessie » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 6 juin 1664. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0784&cln=5

(Consulté le 07.12.2019)

Licence Creative Commons