À André Falconet, le 24 juillet 1665
Note [5]

La mort de l’amiral van Obdam dans le combat naval de Lowesoft (v. note [2], lettre 827) avait semé la plus grande confusion parmi les capitaines hollandais. La victoire des Anglais aurait pu être bien plus cruelle s’ils avaient su tirer meilleur profit de leur avantage sans laisser fuir un grand nombre de vaisseaux ennemis désemparés.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 24 juillet 1665. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0828&cln=5

(Consulté le 02.08.2021)

Licence Creative Commons