À Johannes Antonides Vander Linden, le 15 février 1662
Note [5]

V. note [1], lettre 719, pour le livre « sur la Bière » de Marten Schoock (Groningue, 1661), avec sa dédicace à Guy Patin.

À la page 467 de la 3e édition de ses deux livres « sur les Écrits médicaux » (Amsterdam, 1662, v. note [29], lettre 625), Johannes Antonides Vander Linden n’a cité que trois des très nombreux ouvrages de Schoock (qui n’était pas médecin) :

  • Dissertatio de ovo et pullo [Dissertation sur l’œuf et le poussin] (Utrecht, Wilhelm Strick, 1643, in‑12o, seconde édition revue et augmentée) ;

  • Tractatus de turffis seu cespitibus bituminosis [Traité des tourbes ou mottes bitumineuses] (Groningue, 1658, v. note [2], lettre de Schoock, datée du 12 aout 1656) ;

  • Oratio funebris in obitum Ioannis Borgesii… [Oraison funèbre sur la mort de Johannes Borgesius…] (ibid. 1653, v. note [6], lettre latine 300).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 15 février 1662. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1212&cln=5

(Consulté le 07.03.2021)

Licence Creative Commons