Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion
Note [5]

Il existait à Paris deux rues des Lavandières :

  • celle où habitait Robert Patin (comme son père jadis, jusqu’en 1651) sur la rive droite de la Seine, devenue rue des Lavandières-Sainte-Opportune (ier arrondissement, v. plan dans La maison de Guy Patin…), était rattachée à la paroisse de Saint-Germain-l’Auxerrois ;

  • l’autre, rive gauche (ve arrondissement), allait de la place Maubert à la Sorbonne.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8012&cln=5

(Consulté le 26.09.2020)

Licence Creative Commons