Annexe : Comment le mariage et la mort de Robert Patin ont causé la ruine de Guy
Note [5]

À la mort de Robert, sa veuve possédait en propre une fortune conséquente : sa sœur Marie Barré étant morte sans descendance, Catherine était héritière unique de leur mère, Catherine Claircellier, première épouse de François Barré, morte en 1647 (item 13, fos 12 vo et 13 ro de l’inventaire) ; v. note [18], lettre 983, pour les propriétés qu’elle possédait dans les alentours de Lagny et de Meaux.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Comment le mariage et la mort de Robert Patin ont causé la ruine de Guy. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8013&cln=5

(Consulté le 01.04.2020)

Licence Creative Commons