Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653
Note [5]

Guy Patin a laissé le cinquième nom en blanc. Chaque nouveau maître versait à la Faculté de médecine un droit de 3 livres et 8 sols pour son enregistrement.

Certains barbiers devenaient plus tard chirurgiens de Saint-Côme. Sous réserve d’homonymies, trois noms figurant dans la Liste funèbre des chirurgiens de Paris peuvent correspondre à ceux que Patin citait ici.

  • François Herard (Erard dans le manuscrit), « né à Paris, mourut jeune le 26 juin de l’année 1671 » (pages 109‑110) ; il était fils de François Herard, père, né à Paris, « homme recommandable par l’intégrité de ses mœurs et par sa piété, autant que par son habileté dans son art. On fit son portrait par ordre du roi pour le mettre au nombre des illustres artisans qui avaient vécu sous son règne, dont S.M. [Sa Majesté] voulait avoir les estampes. Il mourut fort âgé le 14 décembre 1683 » (pages 130‑131).

  • Chrétien Le Breton, natif de Poissy, « avait été chirurgien domestique de M. le marquis de L’Aubespine-Châteauneuf, garde des sceaux de France [v. note [13], lettre 10]. Il était homme lettré, et avait fait de savantes notes sur les aphorismes d’Hippocrate qui regardent la chirurgie, qui sont restées manuscrites entre les mains, vraisemblablement, de M. Chaumel, médecin du roi, qui a épousé sa fille. Il mourut le 5e de décembre de l’année 1659 » (pages 100‑101).

  • Jacques Gallois mourut le 22 juillet 1660, sans autre mention (page 101).

La Liste funèbre ne recense aucun Chenart ; celui-là dut se contenter d’être simple barbier chirurgien.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8189&cln=5

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons