À Charles Spon, le 29 avril 1644
Note [51]

Roderiquez de Castro (Rodericus à Castro, Portugal vers 1557-Hambourg 1637) étudia d’abord à Salamanque puis se rendit à Hambourg en 1596, où il exerça dès lors la médecine. Guy Patin citait ici son plus célèbre ouvrage : Medicus politicus, sive de officiis medico-politicis tractatus, quatuor distinctus libris ; in quibus non solum bonorum medicorum mores ac virtutes exprimuntur, malorum vero fraudes et imposturæ deteguntur ; verum etiam pleraque alia circa novum hoc argumentum utilia atque iucunda exactissime proponuntur. Opus admodum utile medicis, ægrotis, ægrotorum assistentibus, et cunctis aliis litterarum, atque adeo politicæ disiplinæ cultoribus. Cum duplici indice, uno capitum, altero rerum præcipuarum [Le Médecin politique, ou traité des charges médico-politiques, réparti en quatre livres ; où non seulement sont exposées les mœurs et vertus des bons médecins, mais aussi sont véritablement mises au jour les fraudes et les impostures des mauvais médecins ; mais où sont aussi très soigneusement présentées plusieurs choses utiles et heureuses sur ce sujet. Ouvrage extrêmement utile aux médecins, aux malades, à ceux qui s’occupent des malades, et à tous les autres qui cultivent les lettres et l’art politique. Avec deux index, l’un des chapitres et l’autre des principaux sujets] (Hambourg, Froben, 1614, in‑4o) (T. in Panckoucke).

Il ne faut confondre Roderiquez de Castro ni avec Estevan Roderigo de Castro (Rodericus Castrensis, v. note [1], lettre 116), ni avec Petrus à Castro (Pietro de Castro, médecin de Vérone, v. note [15], lettre 338).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 avril 1644. Note 51

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0104&cln=51

(Consulté le 04.06.2020)

Licence Creative Commons