Autres écrits : Préceptes particuliers
d’un médecin à son fils, note 51.
Note [51]

« Les malheureux petits hommes de cette espèce sont de misérables vauriens et de très vilains rats qui n’aspirent qu’à détrousser les pauvres malades et qui montent des guets-apens contre la réputation des médecins. »

Ce latin ne se lit pas ailleurs sous la plume de Guy Patin (ou d’un autre), mais il est conforme à ses anathèmes ordinaires contre les apothicaires.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Préceptes particuliers
d’un médecin à son fils, note 51.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8003&cln=51

(Consulté le 23/04/2024)

Licence Creative Commons