Annexe : Une thèse de Guy Patin : « L’homme n’est que maladie » (1643)
Note [53]

Juvénal (Satire vii, vers 194‑196) :

Distat enim quæ
sidera te excipiant modo primos incipientem
edere vagitus et adhuc a matre rubentem
.

[Le tout est de savoir quelle étoile t’accueille quand, tout rouge encore au sortir de ta mère, tu pousses les premiers vagissements].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une thèse de Guy Patin : « L’homme n’est que maladie » (1643). Note 53

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8038&cln=53

(Consulté le 04.12.2020)

Licence Creative Commons