À Charles Spon, le 14 mai 1649
Note [54]

« les plus grands comme les plus petits ». Dans la foison des libelles contradictoires, il a paru un :

Recueil de plusieurs pièces curieuses, tant en vers qu’en prose, imprimées depuis l’enlèvement fait de la personne du roi, le 6e janvier 1649. jusques à la paix qui fut publiée le 2e jour d’avril de la même année. Et autres choses remarquables arrivées depuis ce temps-là jusques à présent, lesquelles serviront beaucoup à la connaissance de l’histoire. {a}


  1. Sans lieu ni nom, 1649, in‑fo de 2 feuilles, qui se limite à une Préface servant d’avertissement au lecteur, qui défend ardemment les intérêts de la Couronne contre les frondeurs, sans les pièces annoncées dans le titre.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 14 mai 1649. Note 54

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0176&cln=54

(Consulté le 07.12.2022)

Licence Creative Commons