À Charles Spon, le 3 décembre 1649
Note [54]

Regulæ communes Societatis Iesu Commentariis Asceticis illustratæ a Iulio Nigrono Genuensi Societatis eiusdem Thelogo.

[Règles communautaires de la Compagnie de Jésus, {a} que Iulius Nigronus, théologien de ladite Compagnie, natif de Gênes, {a} a éclairées par des commentaires ascétiques]. {b}


  1. Au nombre de 49.

  2. Giulio Negrone (1553-Milan 1625), a prêché et enseigné au sein de la Compagnie.

  3. Milan, héritiers de Pacificus Pontius et Io. Bapt. Piccaleus, 1613, in‑4o de 776 pages ; réédition à Cologne, Joannes Kinckius, 1617, in‑4o.

Les principaux autres ouvrages de Negrone sont :

  • Historica Disputatio de S. Ignatio Loiola, eiusdemSocietatis Iesu Fundatore, et de B. Caietano Thienæo, Institutore Ordinis Clericorum Regularium. Opusculum postumum,

    [Dissertation historique sur saint Ignace de Loyola, {a} fondateur de ladite Comagnie, et sur le bienheureux Gaetàno de Tiene, instituteur de l’Ordre des clercs réguliers. {b} Opuscule posthume] ; {c}

  • Orationes xxv. Nunc primum in gratiam studiosorum in Germania editæ et ab autore recognitæ,

    [Vingt-cinq Sermons. Publiés en Allemagne pour la première fois, au profit des étudiants, revus par l’auteur] ; {d}

  • De Aulæ, et Aulicismi Fuga,

    [La Fuite de la cour et de la courtisanerie] ; {e}

  • Tractatus Ascetici… Qui ab Auctore recogniti, et aucti, nunc primum in in unum collecti, in gratiam Magistrarum Spiritualium, omniumque profectus spiritalis amantium,

    [Traités ascétiques… Revus par l’auteur et réunis pour la première fois en un seul volume, pour le bénéfice des directeurs spirituels et de tous ceux qui aiment le progrès spirituel] ; {f}

  • Dissertatio moralis de librorum amatoriorum lectione iunioribus maxime vitanda : ab Auctore recognita et aucta,

    [Dissertation morale sur la lexture des livres d’amour, dont il faut absolument éviter la lecture aux jeunes gens ; revue et augmentée par l’auteur] ; {g}

  • Dissertatio subseciva… de Caliga Veterum qua declaratur, quid ea sit Latinis scriptoribus, in sacra Scriptura, Iure Civil ac lapidibus vetustis. Quarta et ultima editio ab auctore terium recognita et aucta.

    [Dissertation annexe… sur la Sandale des Anciens : ce qu’elle a été chez les écrivanins latin, dans l’Écriture sainte, le droit civil et les inscriptions lapidaires. Quatrième et dernière édition, revue et augmentée par l’auteur pour la troisième fois]. {h}


    1. V. note [1], lettre 46.

    2. Utrement nommé théatins, v. note [19], lettre 382.

    3. Cologne, Ioannes Kinckius, 1630, in‑4o de 87 pages.

    4. Mayence, Reinhardus Eltz, 1610, in‑8o de 847 pages.

    5. Milan, Melchior Malatesta, 1626, , in‑8o de 208 pages.

    6. Cologne, Ioannes Kinchius, 1624, in‑4o de 842 pages.

    7. Louvain, Henricus Hastenius, 1624, in‑8o de 51 pages.

    8. Dilingen, Udalricus Res, 1621, in‑8o illustré de 121 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 décembre 1649. Note 54

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0209&cln=54

(Consulté le 12.08.2022)

Licence Creative Commons