À Charles Spon, le 1er mars 1650
Note [57]

L’épître dédicatoire des deux imprimeurs lyonnais (« ces Messieurs », Jean-Antoine Huguetan et Marc-Antoine Ravaud) est adressée à Guy Patin qui avait assuré l’édition parisienne des Opera de Daniel Sennert en 1641 (v. note [12], lettre 44) ; elle s’achevait par un poème de Charles Spon à la gloire de Patin (v. note [38], lettre 224). Ce livre à grand succès allait être réédité trois fois du vivant de Patin chez les mêmes libraires lyonnais : en 1654 et 1656 (v. note [33], lettre 285), puis en 1666 et 1676 (v. notes [3], lettre 819, et [6], lettre 827).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er mars 1650. Note 57

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0219&cln=57

(Consulté le 08.08.2022)

Licence Creative Commons