De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656
Note [58]

Equitis Poloni Apologia adversus Edictum Illustr. et Præpotent. D.D. ordinum Hollandiæ et West-Frisiæ, de 19. Sept. A.D. clɔ lɔc liii. quo Socinianæ Doctrinæ Propagatio coerceretur : Examinata a Johanne Coccejo, S.S. Theol. in Acad. Lugd. Bat. Professore [L’Apologie du chevalier polonais contre le décret des très illustres et tout-puissants MM. des États de Hollande et de Frise-Occidentale, daté du 19 septembre 1653, qui interdit la propagation de la doctrine socinienne, examinée par Johannes Cocceius, professeur de très sainte théologie en l’Université de Leyde] (Leyde, Johannes Elsevier, 1656, in‑4o) ; cette édition contient la transcription du décret prononcé à Leyde en 1653 et de l’Apologia polonaise de 1654.

Johannes Cocceius (Johannes Koch ou Cock, Brême 1603-Leyde 1699) est le fondateur du coccéianisme, à partir d’une lecture rénovée de la Bible. Voetius l’accusa d’hérésie et de complaisance socinienne.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656. Note 58

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9065&cln=58

(Consulté le 20.01.2021)

Licence Creative Commons