À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [59]

Jean de Gravé, sieur de Launay, originaire de Saint-Malo, mort le 5 juin 1655, n’a pas eu les honneurs d’une mention dans le Catalogue des partisans, en dépit de sa féconde carrière de financier : de 1636 à 1650, il a été trésorier et receveur général des finances de Bretagne, puis président de la Chambre des comptes de cette même province, et enfin secrétaire du roi (nommé en 1647). L’un des plus notables partisans de son temps, il a participé à 33 affaires extraordinaires (1639-1655), fait des prêts sur la recette générale des finances d’Orléans, est entré dans divers traités d’impôts de Bretagne, a enfin été fermier général des entrées de 1641 à 1655.

Son arrestation de 1649 pour malversations n’interrompit donc que brièvement les florissantes affaires de Launay-Gravé. Lors de l’épuration financière de 1661, ses héritiers ne furent guère inquiétés parce que sa séduisante veuve, née Françoise Godet (à qui Tallemant des Réaux a consacré une longue historiette ; tome ii, pages 830‑840), était une protégée de Jean-Baptiste Colbert (Dessert a, no 216). V. supra note [42], pour son emprisonnement à la Bastille avec La Rallière.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note 59

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=59

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons