À Claude II Belin, le 17 novembre 1634
Note [6]

Nicolas Isambert (ou Ysambert), natif d’Orléans (mort à Paris le 14 mai 1642 âgé de 77 ans), docteur et professeur de théologie en Sorbonne, a composé divers ouvrages de philosophie scolastique (v. note [3], lettre 433).

Jacques Lescot (mort le 22 août 1656) était docteur en Sorbonne et confesseur de Richelieu. Nommé évêque de Chartres le 13 décembre 1641 en succession de Léonor d’Étampes-Valençay (v. infra note [10]), il allait recevoir ses bulles d’Urbain viii le 22 juillet 1643 (Triaire et Gallia Christiana).

Dom Jean Liron a parlé de Lescot dans sa Bibliothèque générale des auteurs de France, livre premier… (Paris, Jean-Michel Garnier, 1718, in‑8o, page 152) :

« Ce prélat rechercha avec soin les bons livres, dont il composa une belle bibliothèque. L’an 1654, il fut chargé de faire la lettre circulaire adressée aux évêques absents par ceux de l’Assemblé du Louvre. Il dressa un catéchisme pour l’usage de son diocèse. On dit qu’il avait entrepris d’écrire l’histoire de son église, mais qu’il trouva de si grandes difficultés dans l’exécution de ce dessein qu’il fut obligé de l’abandonner. On trouve aussi qu’il publia quelques écrits dans sa jeunesse, qui lui firent bien de l’honneur ; et néanmoins, on prétend qu’il s’en repentit dans un âge plus avancé. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 17 novembre 1634. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0019&cln=6

(Consulté le 23.10.2021)

Licence Creative Commons