À Charles Spon, le 24 décembre 1655
Note [6]

« elle pérégrine en effet vraiment de corps et d’âme ».

Après son abjuration privée à Bruxelles, le 24 décembre 1654 (v. note [7], lettre 378), la reine Christine de Suède avait publiquement confirmé sa profession de foi catholique en l’église Saint-Jacques d’Innsbruck (Tyrol) le 3 novembre 1655 ; mais elle ne s’avança pas jusqu’à la sainte table, désirant recevoir sa première communion des mains du pape, ce qu’elle fit le jour de Noël suivant à Rome.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 décembre 1655. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0430&cln=6

(Consulté le 12.05.2021)

Licence Creative Commons