À Charles Spon, le 5 juillet 1658
Note [6]

Jacques de Mauvissière, marquis de Castelnau (1620-1658), petit-fils de Michel de Calstelnau de la Mauvissière (v. note [5], lettre 511), était entré de bonne heure dans l’armée et avait participé à de nombreux combats. Fait prisonnier et enfermé dans la citadelle de Cambrai, il était parvenu à s’en échapper. S’étant distingué à Nördlingen, il servait avec le grade de lieutenant général sous La Meilleraye et sous Turenne. Blessé grièvement aux Dunes, on le transporta à Calais où le roi lui envoya le bâton de maréchal, mais il mourut deux jours après (G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 juillet 1658. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0529&cln=6

(Consulté le 24.09.2019)

Licence Creative Commons