À André Falconet, le 19 décembre 1659
Note [6]

« Dans l’intervalle l’entreprise méritera la louange, et l’issue sera le fait du hasard » (Apulée, v. note [1], page 479).

L’Esprit de Guy Patin (pages 78‑79) ajoute ce commentaire sur l’avenir de Carolus :

« La gloire d’avoir fait certains efforts lui restera, quand même l’événement ne répondrait ni à son travail ni à mon attente. Le succès ne dépend pas de la volonté des hommes, il suffit que leur volonté soit bonne et secondée par de grands soins. »

Je n’ai pas trouvé dans les Essais la pensée de Montaigne qu’évoquait ici Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 19 décembre 1659. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0588&cln=6

(Consulté le 29.02.2020)

Licence Creative Commons