À André Falconet, le 25 juin 1660
Note [6]

« tant contre la douleur néphrétique que contre l’arthritique, qui vient ordinairement après elle ». La lithiase urinaire avec colique néphrétique et l’arthrite aiguë sont deux symptômes de la goutte (mais leur succession immédiate n’a plus rien d’ordinaire).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 juin 1660. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0619&cln=6

(Consulté le 17.05.2021)

Licence Creative Commons