À André Falconet, le 12 novembre 1660
Note [6]

Autrement appelée messe rouge ou messe de Saint-Esprit, cette cérémonie, célébrée dans la chapelle de la grande salle du Palais le lendemain de la Saint Martin (11 novembre), marquait la rentrée annuelle du Parlement, tout vêtu de robes rouges ; elle était suivie par le discours inaugural du premier président (alors Guillaume de Lamoignon). Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) a composé un Motet pour l’Offertoire de la messe rouge.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 12 novembre 1660. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0650&cln=6

(Consulté le 02.12.2020)

Licence Creative Commons