À Johannes Antonides Vander Linden, le 9 juillet 1660, note 6.
Note [6]

Guy Patin mentionnait ici pour la dernière fois son frère François (v. note [19], lettre 106) dans sa correspondance. On ignore la date de sa mort.

Dans sa lettre à Jacob Spon datée de Strasbourg le 16 novembre 1670 (Moreau, lettre 29), Charles Patin a encore parlé de son oncle François :

« Je ne sais ce qui vous a pu déplaire dans la lettre que j’écrivis a mon oncle, mais je suis certain que je n’en ai pas eu l’intention. Après tout, vous ne me parlez ni de lui à Nimègue ni de M. Utenbogard à Utrecht. Les avez-vous vus ? »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 9 juillet 1660, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1170&cln=6

(Consulté le 16/07/2024)

Licence Creative Commons