À Johannes Antonides Vander Linden, le 30 mars 1662
Note [6]

V. note [1], lettre 719, pour le livre de Marten Schoock « sur la Bière » (Groningue, 1661) et sa dédicace à Guy Patin.

Guy Patin avait loué sa dissertation « sur les Harengs » (Groningue, 1649, v. 6e référence de la note [2], lettre 719) dans sa lettre latine du 2 février 1657 à Christiaen Utenbogard ; lequel avait dû transmettre le compliment à Schoock, qui en avait remercié Patin par la dédicace de son livre sur la bière (sans y parler ni des harengs, ni d’Utenbogard), en y écrivant :

Sed quod scirem Patinum illum maximum, seu, illam scriptorum hujus seculi exactissimam amussim, nugas et scruta mea aliquo in pretio habere…

[Mais sachant que ce très grand Patin, ou ce cordeau très précis des écrivains de notre temps, accorde quelque prix à mes sornettes et à mes recherches…].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 30 mars 1662. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1221&cln=6

(Consulté le 16.10.2021)

Licence Creative Commons