Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 1A. Novembre 1650-novembre 1651, Actes de la Faculté de médecine
Note [6]

V. note [69] de L’ultime procès de Théophraste Renaudot… pour la désignation et les attributions du censeur de la Faculté.

Le doyen Michel i de La Vigne a consigné la nomination de Guy Patin pour cette charge dans les Comment. F.M.P., en date du 8 novembre 1642 (tome xiii, fo 157 vo, 6e paragraphe) :

Ea ipsa concione postulavit Decanus recens creatus, ut Vir fortis M. Guido Patin censoris officio fungatur {a} hocce triennio, quod et facile a Facultate impetravit.

[Lors de cette même assemblée, le doyen récemment élu a demandé que le courageux M. Guy Patin remplisse les fonctions de censeur pendant les trois prochaines années, {b} ce qu’il a très facilement obtenu de la Faculté].


  1. Avec correction du fungeatur qui se lit (difficilement) dans le manuscrit.

  2. Dans le sens de millésimes (1642 à 1644), soit deux années entières. Jacques Regnault succéda à Guy Patin dans la charge de censeur le 5 novembre 1644 (début du décanat de Jean Merlet).

En 1650, la préférence du nouveau doyen n’était pas neutre : tandis que Paul Courtois (dont Guy Patin avait présidé en 1643 la mémorable thèse L’homme n’est que maladie) lui était entièrement dévoué, Nicolas Richard faisait partie du clan antimonial, dont il allait signer le manifeste du 26 mars 1652 (v. note [3], lettre 333).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 1A. Novembre 1650-novembre 1651, Actes de la Faculté de médecine. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8182&cln=6

(Consulté le 06.07.2022)

Licence Creative Commons