Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653
Note [6]

V. notes [8] et [14] (Antoine de Sarte, 23 novembre 1651), et [15] (Charles Barralis, 14 décembre 1651), [16] (Daniel Arbinet, 11 janvier 1652), [17] (François Landrieu, 25 janvier 1652) et [18] (François Lopès, 8 février 1652) des Actes de 1651‑1652 pour les cinq secondes thèses quodlibétaires disputées durant la dernière année du décanat de Guy Patin.

Devenus licentiandes, ces cinq bacheliers de 1650 allaient être admis à la licence le 29 juillet 1652 (v. les Décrets et assemblées de 1651‑1652). Cet examen, et les deux sessions du baccalauréat de mars et octobre 1652 (v. infra note [10]) constituent les principales différences entre les Comptes de novembre 1650 à novembre 1651 (année dont le second millésime est impair, sans baccalauréats ni licences) et ceux de 1651‑1652 (second millésime pair, avec baccalauréats et licences).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8189&cln=6

(Consulté le 25.09.2020)

Licence Creative Commons