Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 5 manuscrit, note 6.
Note [6]

V. note [7], lettre 205, pour les Erotemata de malis ac bonis libris, deque iusta aut iniusta eorumdem confixione. [Interrogations sur les bons et les mauvais livres, et sur leur composition correcte ou incorrecte] du P. Théophile Raynaud (Lyon, 1653, in‑4o), avec un exemple de son latin dans la note [5], lettre 308.

On dit « qu’un homme n’est pas à un mot, pour dire qu’il parle beaucoup : “ ce n’est pas un homme à un mot, il vous ennuiera deux heures avec son babil ”. Il est du style familier » (Académie, 1762). Aucun des nombreux titres du P. Raynaud publiés avant 1650 ne contient le mot eucharistia, mais il en a abondamment écrit puisque le sixième tome entier de ses Opera omnia [Œuvres complètes] (Lyon, 1665, 19 volumes in‑fo, v. note [6], lettre 736) porte le titre d’Eucharistica [Eucharistiques] et contient six traités sur la transsubstantiation (v. note [5], lettre 952), question primordiale dans les disputes liturgiques entre catholiques et protestants :

  1. Candelabrum Sanctum septilustre [Le saint Candélabre à sept bougies], traité sous-titré De Eucharistia (pages 1‑376) ;

  2. De Apparitionibus Sacramentalibus (in Eucharistiæ Sacamento) [Des Apparences sacramentelles (dans le sacrement de l’Eucharistie)] (pages 379‑406) ;

  3. Exuviæ Panis et Vini : De veris Accidentibus, non Corpusculis, in Eucharistia remanentibus [Les Apparences du pain et du vin : des véritables transcendances, et non des corps matériels, qui résident dans l’Eucharistie] (pages 419‑468, numérotée 148 par erreur typographique) ;

  4. Sacrum Christianum Acathistum [La Messe chrétienne acatiste (pendant laquelle on doit se tenir debout, et non assis comme la coutume s’en était alors récemment établie)] (pages 475‑519) ;

  5. De Prima Missa, et Christiana Pentecoste [De la première Messe, et de la Pentecôte chrétienne] (pages 523‑630) ;

  6. De Communione pro Mortuis, a S. Congreg. Indicis recognitus [De la Communion pour les morts, (traité) revu par la sainte Congrégation de l’Index] (pages 633‑651).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 5 manuscrit, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8206&cln=6

(Consulté le 17/07/2024)

Licence Creative Commons