À Charles Spon, le 10 mai 1652
Note [61]

Philippe Andrault (mort en 1675), sieur de Langeron, de l’Isle de Mars et baron de Cougny, mestre de camp d’un régiment de cavalerie, gouverneur de La Charité et de Nevers, bailli du Nivernais et de Donziais, était maréchal de camp et premier gentilhomme de la Chambre de Gaston d’Orléans, dont il avait été le page. Ayant pris le parti de son maître, il commandait depuis juillet 1643 un régiment qu’il mit au service des princes et avec lequel il allait combattre au faubourg Saint-Antoine le 2 juillet. En 1656, sa seigneurie de Langeron fut érigée en comté.

Journal de la Fronde (volume ii, fo 78 ro, mai 1652) :

« Le 13, M. de Langeron revient d’auprès du duc de Lorraine qu’il avait laissé à Vaux-les-Dames, quatre lieues au delà Chalons, et rapporte qu’il lui avait confirmé sa parole de venir joindre les troupes de S.A.R., {a} mais qu’il ne pourrait être ici que dans cinq jours. On croit qu’il veut laisser prendre Gravelines auparavant et attendre que les Espagnols aient fait quelque autre entreprise. Le sieur Le Grand et le comte de Fiesque {b} en revinrent hier, et rapportèrent la même chose. Le marquis de Francières est allé quérir 2 000 hommes que M. le Prince lève dans le pays de Liège. »


  1. Son Altesse Royale, Gaston d’Orléans.

  2. V. note [33], lettre 280.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 mai 1652. Note 61

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0286&cln=61

(Consulté le 05.12.2022)

Licence Creative Commons