Annexe : Une thèse de Guy Patin : « L’homme n’est que maladie » (1643)
Note [64]

Juvénal (Satire ix, vers 128‑129) :<:p>

Dum bibimus, dum serta, unguenta, puellas
poscimus, obrepit non intellecta senectus
.

[Tandis que nous buvons, tandis que nous demandons des couronnes, des parfums, des filles, la vieillesse s’est furtivement approchée sans qu’on y ait pensé].

V. note [9], lettre 588, pour mala merx, mala ætas (Plaute).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une thèse de Guy Patin : « L’homme n’est que maladie » (1643). Note 64

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8038&cln=64

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons