Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 65.
Note [65]

Douze années se sont écoulées entre la mort de Joyeuse à Coutras (1587), sous le règne de Henri iii, et la parution de l’Hippostologie de Jean Héroard (1599, v. supra note [57]) dédiée à Henri iv, qui était monté sur le trône en 1589. Le Genius Pantoulidamas grille maladroitement les étapes et laisse entendre que Henri iv avait confirmé Héroard dans la charge de médecin par quartier que lui avait conférée Henri iii peu après son avènement (en 1574, v. supra note [59]). La suite du paragraphe décrit brièvement les principaux événements qui sont survenus entre-temps.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 65.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=65

(Consulté le 04/10/2023)

Licence Creative Commons