Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 66.
Note [66]

Sous la pression de la Ligue catholique, Henri iii, en mai 1588, a été contraint de quitter Paris pour ne jamais y remettre les pieds. Il fait assassiner Guise, le Balafré chef des ligueurs, à Blois en décembre suivant, puis s’allie au roi de Navarre pour assiéger Paris. Lui-même est mortellement poignardé le 31 juillet 1589 à Saint-Cloud par le dominicain Jacques Clément (v. note [16], lettre 551). Henri iii, roi de Navarre, devient Henri iv, roi de France, les Bourbons succèdent aux Valois.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 66.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=66

(Consulté le 16/04/2024)

Licence Creative Commons