À Claude II Belin, le 17 novembre 1634
Note [7]

Charles Maillan, jésuite originaire du Bugey, avait été recteur des collèges de Lyon et d’Avignon. Richelieu, durant son exil dans cette ville, avait fait sa connaissance et fait de lui un confesseur du roi en 1631 (à la place du P. Suffren). Il se montra à la fois parfaitement étranger aux affaires politiques et très fidèle au cardinal jusqu’à sa mort, à Bourbon-Lancy, le 4 octobre 1635 (R. et S. Pillorget).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 17 novembre 1634. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0019&cln=7

(Consulté le 23.10.2021)

Licence Creative Commons