À Charles Spon, le 6 novembre 1654
Note [7]

En juillet 1650, le P. Antonio Macedo, s.j., interprète du nouvel ambassadeur portugais à Stockholm, don Alvaro Pinto de Pereira, avait initié la reine Christine à la lecture des Pères de l’Église et allumé en son âme les premiers désirs de se convertir au catholicisme. Suivant un plan soigneusement élaboré à Rome, deux autres savants jésuites, les PP. Malines et Casati, s’étaient rendus auprès de la reine luthérienne en février 1652 pour l’affermir dans son dessein. Sa conversion eut lieu le 24 décembre 1654 à Bruxelles (v. Quilliet, chapitre x [La Conversion] pour de plus amples détails).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 novembre 1654. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0378&cln=7

(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons