À Hugues de Salins, le 18 février 1658
Note [7]

V. note [5], lettre de Charles Spon, le 6 avril 1657, pour la manière de traiter les occlusions intestinales aiguës (colique de miséréré) en faisant avaler au malade une balle de mousquet ou comme probablement ici, de la limaille d’acier, avec l’idée que la masse de l’objet permettrait de franchir l’obstacle.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 18 février 1658. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0515&cln=7

(Consulté le 16.10.2021)

Licence Creative Commons