À André Falconet, le 29 octobre 1660
Note [7]

V. note [11], lettre 453, pour les Opuscula iv de Jean iii Des Gorris (Paris, 1660). Les commentaires de deux thèses occupent le début de ce livre qui compte 205 pages.

  • La première (pages 1‑41) est :

    Quæstio cardinalitia matutinis disputationibus discutienda in Scholis Medicorum die 27. mensis Februarii, moderatore Magistro Ioanne de Gorris, regis consiliario, et medico ordinario. An medicorum Parisiensium frequentes phlebotomiæ iure vel iniuria accusantur ?

    [Question cardinale à trancher aux disputes matinales des Écoles de médecine le 27e de février, sous la présidence de Me Jean des Gorris, conseiller médecin ordinaire du roi. Accuse-t-on à tort ou à raison les médecins de Paris de saigner trop fréquemment ?]. {a}

  • La seconde (pages 42‑104) est :

    Quæstio cardinalitia… die 22. mensis Februarii… Estne recta quædam methodus medendi omnium saluberrima ?

    [Question cardinale… le 22e de février… N’y a-t-il pas une méthode ordinaire de remédier qui soit plus salutaire que toutes les autres ?]. {b}


    1. Sans indication d’année (1625) ni de nom du candidat (Guillaume Du Pré) ; v. note [2], lettre 121.

    2. Sans indication d’année (1657) ni de nom du candidat (Pierre Le Large) ; v. note [9], lettre 458.

Les commentaires sont bien plus développés que les textes des thèses, ce sont des Enarrationes locorum [Explications de certains passages] principalement inspirés par la doctrine d’Hippocrate et Galien.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 29 octobre 1660. Note 7

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0647&cln=7

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons