À André Falconet, le 4 septembre 1665
Note [7]

En guerre contre les Hollandais depuis mars 1665, les Anglais avaient cherché le double appui de l’Espagne et du prince-évêque de Münster, Christoph Bernhard von Galen (v. note [5], lettre 720), vassal de l’Empire et vieil ennemi des Provinces-Unies. La France, alors alliée des Hollandais (v. note [1], lettre 819), se trouvait dans la délicate position de voir se mobiliser à nouveau contre elle la puissance des Habsbourg (Saint-Empire et royaume d’Espagne), coalisée autour des Anglais ; elle refusa d’entrer en guerre et mit tout en œuvre pour obtenir une paix rapide ; mais vainement, car en janvier 1666, Louis xiv s’engagea dans le conflit contre l’Angleterre.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 septembre 1665. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0832&cln=7

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons