À Christiaen Utenbogard, le 2 février 1657
Note [7]

En 1655 avait était publiée la 22e des « Thèses de pratiques médicales portant sur des histoires de malades » d’Ijsbrand van Diemerbroeck.

Sa thèse « sur l’Épilepsie », imprimée en 1652, a été rééditée dans les Isbrandi de Diemerbroeck, in Academia Ultrajectina Medicinæ et Anatomes Professoris, Opera omnia, Anatomica et Medica, partim jam antea excusa, sed plurimis locis ab ipso auctore emendata, et aucta, partim nondum edita. Nunc simul collecta, et diligenter recognita, per Timannum de Diemerbroeck, Isb. Fil. Medicinæ Doctorem, et Reipublicæ Trajectinæ Poliatrum… [Œuvres complètes, anatomiques et médicales de Ijsbrand van Diemerbroeck, professeur de médecine et d’anatomie en l’Université d’Utrecht, en partie déjà publiées, mais augmentées et corrigées par l’auteur en personne, et en partie inédites. Maintenant réunies et soigneusement recensées par Timann van Diemerbroeck, docteur en médecine, fils d’Ijsbrand, et médecin de la ville et province d’Utrecht…] (Utrecht, Meinard van Dreunen et Willem van Walcheren, 1685, in‑4o) qui sont composées de six parties :

  1. Anatomes corporis humani, libri decem [Anatomie du corps humain en dix livres] ;

  2. Tractatus de Peste, libri quatuor [Traité de la Peste en quatre livres] ;

  3. Tractatus de Variolis et Morbillis [Traité de la Variole et de la rougeole] ;

  4. Observationes et Curationes medicæ [Observations et Guérisons médicales] ;

  5. Disputationes practicæ, ad historias ægrorum propositæ de morbis capitis, thoracis, et infimi ventris [Disputations pratiques, proposées sur des histoires de malades atteints d’affections de la tête, du thorax et de l’abdomen], dont la 15e des Primariorum morborum totius capitis Medicationes, viginti quinque disputationibus ad Historias ægrorum propositæ [Vingt-cinq disputations sur des histoires de malades, présentant les Remèdes des principales maladies de toute la tête] est intitulée De Epilepsia (pages 25‑27 de cette dernière partie de l’ouvrage).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 2 février 1657. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1105&cln=7

(Consulté le 17.09.2019)

Licence Creative Commons