À Johannes Antonides Vander Linden, le 28 novembre 1659
Note [7]

« Vin nouveau, ami nouveau, laisse-le vieillir, tu le boiras avec délices » (L’Ecclésiastique, v. note [8], lettre 206).

V. note [13], lettre 587, pour l’élection de Charles Patin au professorat de pathologie de la Faculté de médecine de Paris, pour un an, le 18 novembre 1659.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 28 novembre 1659. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1163&cln=7

(Consulté le 21.10.2019)

Licence Creative Commons