À Johannes Antonides Vander Linden, le 15 février 1662
Note [7]

Depuis 1658, les Polonais parlaient d’élire un successeur à leur roi, Jean ii Casimir Vasa (1609-1672), devenu incapable de régner après sa déplorable défaite contre les Suédois ; son épouse, la reine Louise-Marie de Gonzague, l’épaulait. La France ambitionnait cette succession élective au profit du prince de Condé ; mais Jean ii Casimir n’abdiqua qu’en 1668.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 15 février 1662. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1212&cln=7

(Consulté le 09.03.2021)

Licence Creative Commons