À Claude II Belin, le 12 janvier 1632, note 8.
Note [8]

Tours (Indre-et-Loire), capitale de la Touraine, au confluent du Cher et de la Loire, avait connu son apogée royal de 1450 à 1550. « Tours est une ville ancienne, grande, très agréable et célèbre par les étoffes de soie qu’on y fabrique. Elle a un fort beau pont de pierre de dix-neuf arches sur la Loire, un archevêché, un présidial et une Chambre de monnaies. Ses habitants sont si spirituels et si enjoués qu’on les appelle les rieurs de Tours » (Trévoux).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 janvier 1632, note 8.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0009&cln=8

(Consulté le 27/02/2024)

Licence Creative Commons