À Charles Spon, le 14 juin 1650
Note [8]

L’énorme cadeau de l’Amirauté aux Vendôme, pour rallier la Fronde à la cour, ne s’était pas fait sans quelques difficultés.

Journal de la Fronde (volume i, fos 222 vo et 226 vo, mai 1650) :

« M. de Vendôme étant arrivé ici dès le 20 du courant, les provisions de l’Amirauté lui furent offertes, et à M. de Beaufort aussi ; mais ils ne les ont point voulu accepter, tant à cause que la reine s’en est réservé une partie du revenu, avec faculté de pourvoir à toutes les charges de l’Amirauté, que parce qu’ils prétendaient avoir droit sur les côtes de Bretagne, quoique les précédents amiraux n’y en aient jamais eu ; néanmoins, ils ont voulu se relâcher de cette dernière prétention, mais non pas des autres. M. de Mercœur ayant témoigné grand mécontentement de ce que, au préjudice de ce qui avait été arrêté ci-devant, il aurait la survivance de cette charge, on l’a donnée à M. de Beaufort, {a} l’aînée des nièces de M. le Cardinal {b} lui a écrit sur ce sujet, le suppliant par l’amitié qu’il a pour elle de se relâcher là dessus, l’assurant que Son Éminence lui cherche des avantages qui vaudront bien celui-là. […]
Le même jour {c} M. de Vendôme accepta enfin les provisions de l’Amirauté ; lesquelles, après qu’il eut parlé un peu hautement à M. le Cardinal, lui furent délivrées avec les mêmes prérogatives dont le feu duc de Brézé jouissait, la reine ne s’étant réservé que les droits des côtes de Bretagne, lesquelles appartenaient au gouvernement de cette province. Ce duc en prêta le serment le premier du courant, et M. de Beaufort aussi de la survivance, à cause de laquelle il prendra 10 mille écus tous les ans sur le droit d’ancrage. »


  1. Son frère cadet.

  2. Laure Mancini, v. note [15], lettre 216.

  3. 29 mai.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 14 juin 1650. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0233&cln=8

(Consulté le 22.11.2019)

Licence Creative Commons