À Charles Spon, le 28 décembre 1657
Note [8]

« rapidement trépassé de peur que la malice ne lui altérât l’entendement » (Livre de la Sagesse, 4:11).

Mort le 9 décembre 1657, ce fils aîné de Charles Spon, prénommé Mathieu, était né en 1644 (v. note [5], lettre 113). Le couple conservait cinq enfants vivants. Une fille, prénommée Dorothée, était sur le point de naître (v. note [6], lettre de Charles Spon, le 28 décembre 1657).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 décembre 1657. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0511&cln=8

(Consulté le 27.10.2020)

Licence Creative Commons