À Charles Spon, le 16 juillet 1658
Note [8]

« contre le Christ qui n’apparaîtrait plus aujourd’hui dans ses écrits, où même on lirait le contraire, etc. » Guy Patin, comme bien d’autres, recourait au témoignage d’Origène, docteur et père de l’Église qui écrivait au iiie s. Deux passages fameux de ses ouvrages font allusion à Josèphe et à Jésus, et l’on peut supposer qu’il avait lu une version des Histoires judaïques que les chrétiens ne pouvaient pas encore avoir retouchée. Le premier se trouve dans son Contra Celsum [Contre Celse (philosophe épicurien du iie s. qui fut le premier à écrire contre la religion chrétienne)] (livre i, chapitre xlvii) et le second, dans son Commentaire sur l’Évangile selon Matthieu (livre x, chapitre xvii) ; les deux fois, Origène dit que Josèphe ne croyait pas que Jésus fût le Christ.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 juillet 1658. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0530&cln=8

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons