À André Falconet, le 2 juillet 1660
Note [8]

Le titre complet de ce libelle anonyme est Extrait du second avertissement fait par l’Université de Paris en l’année 1643, tiré d’un livre intitulé Requête, procès-verbaux et avertissement, faits à la diligence de Monsieur le recteur et par l’ordre de l’Université de Paris, etc. contre une doctrine préjudiciable à la vie des hommes, enseignée par le Père Ayrault, jésuite dans le Collège de Clermont, dont le procès-verbal est au greffe de la Cour. Pour montrer que le crime dont la dame Constantin, sage-femme, est depuis peu accusée n’est qu’une suite de la doctrine des jésuites, et aussi pour détromper les dames qui se laissent abuser par cette erreur sous prétexte que ces pères l’enseignent dans leurs livres. L’extrait de cet avertissement combat les breuvages que l’on donne aux femmes pour les rendre fertiles, et les autres moyens injustes pour les faire avorter (v. notes [2] et [3], lettre 104, pour la casuitique du P. René Ayrault, s.j.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 2 juillet 1660. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0620&cln=8

(Consulté le 05.03.2021)

Licence Creative Commons