À André Falconet, le 14 mai 1666
Note [8]

L’Esprit de Guy Patin (pages 135) :

« Pour ne pas s’enivrer en buvant, il faut prononcer, dès les premiers coups qu’on boit, un certain vers de l’Iliade d’Homère, disait M. Q.L.F. ; et pour rendre la précaution plus sûre, il faut, ajoutai-je, mettre beaucoup d’eau dans son vin. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 14 mai 1666. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0867&cln=8

(Consulté le 13.07.2020)

Licence Creative Commons