À André Falconet, le 16 juillet 1669
Note [8]

« Que Jupiter prenne sur nos années pour ajouter aux siennes ! » ; Tertullien (Apologétique, xxxv, 7)  :

« Et si la nature avait mis devant les cœurs une sorte de matière diaphane, qui laissât transparaître les pensées, quel est le Romain dans le cœur duquel on ne verrait pas gravée la scène d’un César succédant sans cesse à un autre César et présidant à la distribution du congiaire, {a} et cela à l’heure même où l’on crie : de nostris annis augeat tibi Iupiter annos ! ? {b} C’est un langage qu’un chrétien ne saurait tenir, de même qu’il ne sait pas souhaiter un nouvel empereur. »


  1. Don au peuple de vin et d’argent.

  2. « Que Jupiter prenne sur nos années pour ajouter aux tiennes ! »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 16 juillet 1669. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0960&cln=8

(Consulté le 31.03.2020)

Licence Creative Commons